Médecine-Sciences

FILIÈRE MÉDECINE – SCIENCES DES FACULTÉS DE MÉDECINE DES UNIVERSITÉS PARIS DESCARTES ET PARIS DIDEROT

Depuis la rentrée 2008, les universités Paris Descartes (ex Paris 5) et Paris Diderot (ex Paris 7) offrent une filière commune de formation précoce à la recherche pour les étudiants de médecine. Elle conduit :

  • à l’obtention d’un master, une année après le DCEM 1 ;
  • à la préparation d’un doctorat de sciences, soit directement après le master et avant la reprise du second cycle médical en DCEM 2, soit en cours d’internat.

Cette filière est mise en place en partenariat avec la Fondation pour la Recherche Médicale.


La formation, complémentaire de celle des études médicales, comporte les étapes suivantes :
- LA PRÉPARATION DU MASTER

  • PCEM2 : 140 heures de formation scientifique, complétées par 40 heures de tutorat. Cette formation est fondée sur un important travail personnel, en Biologie, Chimie, Physique, Outils Mathématiques. Chaque cours est préparé à l’avance, et dans certains cas présenté, par les étudiants. Le professeur et les tuteurs répondent aux questions, s’assurent de la compréhension des notions nouvelles et en font la synthèse. A la fin de chaque module un ou plusieurs articles de recherche sont remis pour être analysés avec l’aide d’un tuteur ; la critique des articles, réalisée en groupe, est présentée et discutée en commun. Une évaluation par les enseignants, des résultats et de la détermination de chaque étudiant(e), complétée par une autoévaluation, conditionnent la poursuite dans la filière.
  • DCEM1 : 6 mois, à temps plein, de participation à un travail de recherche. Le stage est effectué dans un laboratoire reconnu par les instances nationales d’évaluation. Il peut être subdivisé en deux stages à temps plein, de 3 mois chacun, au début et à la fin de l’année universitaire. Ces deux stages peuvent être effectués dans deux laboratoires différents. Le stage doit être complété par la validation d’une unité d’enseignement de master 1re année (M1). Pour choisir cette unité il est conseillé de s’informer sur les pré-requis de certains masters 2 (M2).

La validation des 6 mois de stage de recherche, fondée sur l’évaluation des responsables de l’encadrement et l’appréciation du ou des rapports de stage, ainsi que celle de l’unité d’enseignement de M1, permettent l’inscription en M2.

  • MASTER RECHERCHE : 1 année de travail personnel de recherche. L’année de M2 comporte la validation des enseignements spécialisés de l’option choisie et la réalisation d’un travail personnel de recherche dans une équipe de renom international. L’ obtention du master nécessite une année d’interruption du cursus des études médicales après le DCEM1.

FINANCEMENT : Pour le(s) stage(s) de 6 mois de formation à la recherche, en DCEM1,une gratification d’un montant de 398 € par mois de travail en laboratoire est accordée aux étudiants par la Fondation pour la Recherche Médicale, grâce à une convention avec l’Université.. Pour le stage de master une gratification mensuelle est versée par le laboratoire d’accueil, conformément au décret n°2008-96 du 31 janvier 2008.

- LA PRÉPARATION DE LA THÈSE DE SCIENCES A l’issue du master 2, deux options se présentent :

  • LA REPRISE DU SECOND CYCLE DES ÉTUDES MÉDICALES. Dans ce cas, le premier objectif est la préparation de l’Examen national classant. La préparation de la thèse de sciences se situe pendant ou après l’internat. Pour disposer d’un temps plein de recherche, les étudiants peuvent solliciter un poste d’accueil INSERM ou l’aide de diverses Fondations. Une fois la thèse achevée, le docteur en sciences pourra construire son projet de recherche en début de clinicat et/ou envisager un stage post-doctoral.
  • LA PRÉPARATION DE LA THÈSE DE SCIENCES AVANT LA REPRISE DU DEUXIÈME CYCLE DES ÉTUDES MÉDICALES. Les étudiants qui choisissent cette option veulent aborder leur formation clinique après avoir acquis une réelle formation à la recherche. Ils bénéficient d’une aide matérielle pendant 6 années consécutives, après le master. D’abord pour la préparation du doctorat de sciences (3 ans), ils peuvent obtenir, dans le cadre d’une École doctorale, une allocation de thèse du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ou une bourse de diverses organisations soutenant la recherche médicale. Ensuite, pendant les 3 années du retour en second cycle (DCEM 2,3,4) les étudiants gardent un contact avec leur laboratoire, participent à diverses actions de formation et de tutorat et à des réunions scientifiques. Afin d’encourager le maintien de ces liens forts entre la formation clinique et la formation en recherche, la Fondation pour la Recherche Médicale attribue à l’Université une subvention qui lui permettra de maintenir la rémunération des étudiants (10 au maximum) pendant ces trois ans au niveau de celle des thésards. La Fondation pour la Recherche Médicale entend ainsi contribuer à la mise en place d’une vraie filière de formation précoce à la recherche pour les futurs médecins. Une fois interne le docteur en sciences sera à même d’apporter, très vite, grâce à sa double formation, une expérience précieuse dans le service où il se trouvera. Il, elle, pourra entreprendre, dès que possible, un projet de recherche personnel susceptible d’être développé pendant le clinicat. Par ailleurs, le doctorat de sciences étant reconnu internationalement, il, elle, pourra effectuer sans difficulté et au moment choisi, un ou des stages post-doctoraux à l’étranger.

POUR D’AUTRES RENSEIGNEMENTS :

jean-claude.chottard@parisdescartes.fr ;
philippe.ascher@parisdescartes.fr ; jamel.chelly@inserm.fr ;
dethe@univ-paris-diderot.fr
responsables pédagogiques et accès à tous les enseignants de la filière et au programme de la formation.

Accès à l’espace étudiants