Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher


Connection issue?

Accueil > Equipes de recherche > Nouvelles méthodes de synthèse pour l’interface chimie-biologie > Thèmes de recherche

Synthèse et réactivité d’alcynures d’aluminium

publié le , mis à jour le

La chimie des organoaluminiques est relativement peu développée si on la compare à celle des organométalliques classiques (lithiens, magnésiens, zinciques, cuivreux…). La grande acidité de Lewis de ces réactifs, associée à leur faible nucléophilie, fait pourtant d'eux des outils potentiellement puissants pour des transformations sélectives de certains groupes fonctionnels. Nous nous intéressons plus particulièrement à la réactivité des dialkylalcynures d'aluminium, préparés selon une voie de synthèse originale développée au laboratoire.



Publications

  • C. Feuvrie, J. Blanchet, M. Bonin, L. Micouin, Org. Lett. 2004, 6, 2333-2336.
  • B. Wang, M. Bonin, L. Micouin, Org. Lett. 2004, 6, 3481-3484.
  • B. Wang, M. Bonin, L. Micouin J. Org. Chem. 2005, 70, 6126-6128.
  • T. Bunlaksananusorn, T. Lecourt, L. Micouin Tetrahedron Lett. 2007, 48, 1457-1459.
  • Y. Zhou, T. Lecourt, L. Micouin, Adv. Synth. Catal. 2009, 351, 2595-2598.
  • Y. Zhou, T. Lecourt, L. Micouin, Angew. Chem. Int. Ed. 2010, 49, 2607-2610.
  • O. Jackowski, T. Lecourt, L. Micouin Org. Lett. 2011, 13, 5664–5667.
  • R. Piccardi, A. Coffinet, E. Benedetti, S. Turcaud, L. Micouin Synthesis 2016, 48, 3272-3278.