Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher


Connection issue?

Accueil > Personnel

SARI Marie-Angès

Professeur

publié le , mis à jour le


Université Paris Descartes
45 rue des Saints-Pères
75006 Paris
UMR8601
Chimie Bio-inorganique des Dérivés Soufrés et Pharmacochimie
Porte R127/128, 1er étage
Tél. : +33 (0)1 42 86 21 42
Contact : SARI Marie-Agnès
 

 

 

Thèmes de recherche

 

Recherches actuelles
Globalement l'ensemble de mes activités porte sur l'expression hétérologue de metalloenzymes ou de protéines impliquées dans l’homeostase du Fer, les hôtes que j'utilise pour y parvenir sont soit la levure de boulangerie (S. cerevisiae) soit la bactérie (E. coli). Notre objectif vise à comprendre les mécanismes et la spécificité catalytique des enzymes que nous étudions (purification de protéines, enzymologie, substrats et inhibiteurs potentiels, mutagenèse dirigée). Mes activités de recherche portent sur l’hepcidine et le métabolisme du fer. L’hepcidine est un peptide de 25 acides aminés contenant 8 cysteines engagée dans des ponts disulfure , c’est l’hormone qui régule l’homeostasie du fer. Nous avons mis au point le premier système recombinant permettant de produire un hepcidine native et fonctionnelle, nous avons montré que seule l’hepcidine monomérique était active alors que l’hepcidine agrégée (sous forme dimèrique, tétramèrique et plus ) était biologiquement inactive. Nous nous intéressons aussi aux propriétés antibactiériennes l’hepcidine.
L’autre thème développé concerne l’enzymologie de l’ACC synthase, en particulier son rôle dans le déterminisme sexuel chez les plantes.
.

 

Parcours de recherché
Marie-Agnès SARI est actuellement Professeur de Biochimie et Biologie Moléculaire à l'Université PARIS DESCARTES.
Après une formation en Biochimie à l'Université Paris 6, elle a obtenu sa thèse en 1988 (synthèse de porphyrines et interaction avec l'ADN). Elle a ensuite effectué un stage post-doctoral de deux ans dans le laboratoire de F.P Guengerich (Vanderbilt University) aux USA ou elle a commencé à travailler sur les cytochromes P450 humains.
Elle a intégré le CNRS en 1990 dans le Laboratoire de Chimie et Biochimie Pharmacologiques et Toxicologiques ou elle a poursuivi ses recherches sur les cytochromes P450 humains puis sur les NO synthases. Elle a été recrutée Professeur en 2004, elle est membre du CNU (section 64) depuis 2007.

 

Bibliographie récente
  • Sarkis M, Miteva MA, Dasso Lang MC, Jaouen M, Sari MA, Galcéra MO, Ethève-Quelquejeu M, Garbay C, Bertho G, Braud E. Insights into the interaction of high potency inhibitor IRC-083864 with phosphatase CDC25. Proteins. 2017 Jan 5. doi: 10.1002/prot.25236. [Epub ahead of print]
  • Boumaiza M, Chahed H, Ezzine A, Jaouen M, Gianoncelli A, Longhi G, Carmona F, Arosio P, Sari MA, Marzouki MN.Recombinant overexpression of camel hepcidin cDNA in pichia pastoris : purification and characterization of th polyHis-tagged peptide HepcD-His..J.Mol Recognit. 2017 Jan;30(1). doi: 10.1002/jmr.2561.
  • Boualem A, Lemhemdi A, Sari MA, Pignoly S, Troadec C, Choucha FA, Solmaz I, Sari N, Dogimont C, Bendahmane A. The Andromonoecious Sex Determination Gene Predates the Separation of Cucumis and Citrullus Genera Research Article | published 12 May 2016 | PLOS ONE. http://dx.doi.org/10.1371/journal.pone.0155444
  • Boualem A, Troadec C, Camps C, Lemhemdi A, Morin H, Sari MA, Fraenkel-Zagouri R, Kovalski I, Dogimont C, Perl-Treves R, Bendahmane A. A cucurbit androecy gene reveals how unisexual flowers develop and dioecy emerges. Science. 2015 6;350(6261):688-91.
  • Houamel D, Ducrot N, Lefebvre T, Daher R, Moulouel B, Sari MA, Letteron P,Lyoumi S, Millot S, Tourret J, Bouvet O, Vaulont S, Vandewalle A, Denamur E, Puy H, Beaumont C, Gouya L, Karim Z. Hepcidin as a Major Component of Renal Antibacterial Defenses against Uropathogenic Escherichia coli. J Am Soc Nephrol. 2016 27(3):835-46.